Nos réseaux sociaux
ASVEL / Infinity Nine Media

Basket

Julie Allemand sera de retour à l’ASVEL la saison prochaine

Surprise ce lundi en fin de matinée : l’ASVEL Féminin a annoncé que Julie Allemand serait de retour au club la saison prochaine, un an à peine après avoir quitté Lyon. La Belge a signé pour quatre saisons avec le club rhodanien.

Sur le site de l’ASVEL, Tony Parker n’a pas caché sa joie de faire revenir la meneuse, avec qui il entretient un lien fort : « L’année dernière, conserver Julie dans l’effectif était vraiment l’une de nos priorités. On n’a jamais voulu se séparer d’elle. Et elle était déçue aussi de quitter le club. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé d’accord avec son agent. Cela fait partie du business. Depuis que je suis Président, donc depuis 2014 (Tony devient Président de LDLC ASVEL cette année), c’est la première fois où j’étais vraiment triste de perdre une joueuse. Parce qu’avec Julie, on avait vraiment développé une relation particulière, surtout parce qu’elle est meneuse de jeu et qu’elle était arrivée au club toute jeune… On avait construit quelque chose de spécial. Je l’ai accueillie plusieurs fois à San Antonio, elle était présente pour mon retrait de maillot, etc.  On est proche, donc cela m’avait touché de ne pas trouver d’accord. Malgré cela, on a gardé contact et on continuait à échanger. », a-t-il affirmé. Des échanges qui ont donc mené à un retour de la Belge, qui sera lié avec l’ASVEL jusqu’en 2025.

Le président de l’ASVEL Féminin a aussi évoqué le futur de Marine Fauthoux, qui évolue elle aussi au poste de meneuse. Si elle restera une joueuse du club lyonnais, elle sera prêtée lors des deux prochaines saisons : « On pense vraiment que Marine Fauthoux est la meneuse du futur, on croit en elle. Mais c’est difficile à son âge de progresser dans un club tel que le nôtre, qui grandit très vite. On en a parlé avec Marine, elle doit progresser encore. Elle le sait, nous sommes sur la même longueur d’onde. Marine sera toujours une joueuse de LDLC ASVEL Féminin. On a fait le choix d’une extension de contrat en la signant pour trois saisons supplémentaires (Marine avait signé pour deux saisons l’année dernière), et elle sera prêtée pendant deux ans, à partir de la saison prochaine. Marine reviendra ensuite à Lyon pour, je l’espère, faire une longue carrière avec nous. Autour de ce prêt, nous allons mettre en place un vrai suivi. Elle viendra parfois travailler avec moi à San Antonio, elle aura un préparateur physique pour progresser physiquement. On croit en Marine Fauthoux de la même manière que l’on a cru en Julie. Ingrid Tanqueray sera aussi présente au poste 1. Notre souhait est toujours qu’elle termine sa carrière avec nous. Je serai toujours fidèle à Ingrid, parce que ce sont nos valeurs. Elle et Pao ont été les premières à signer ici, a accordé leur confiance au projet, à moi. »  

Belge de naissance, Lyonnais de coeur. Tombé amoureux de la capitale des Gaules lors d'un déplacement sur l'Open Parc en 2018, je me suis lancé dans l'aventure Lyon Sports Actu après avoir travaillé au sein de plusieurs grandes rédactions belges. Le point commun entre Samuel Umtiti et mon premier amour ? Ils m'ont brisé le coeur.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basket