Nos réseaux sociaux
© Lyon Sports Actu / Johan Paravy

Foot

Angers – OL : De Sciglio ou Melvin Bard à gauche ? « Il y a match » pour Rudi Garcia

Avec la suspension de Maxwel Cornet à Angers, Rudi Garcia a confirmé ce vendredi qu’il devra faire un choix entre Melvin Bard et Mattia De Sciglio pour le poste d’arrière gauche.


Si Melvin Bard est spécialiste du poste, le latéral droit italien a précisé ce vendredi en conférence de presse qu’il était également capable d’évoluer à gauche : « De façon naturelle, je suis plutôt latéral droit. Mais il m’est aussi arrivé de jouer côté gauche. Je vais essayer de montrer à l’entraîneur que je suis prêt », a-t-il déclaré.

Avec Léo Dubois, Maxwel Cornet et Melvin Bard, la concurrence est présente pour les postes de latéraux. L’Italien estime d’ailleurs que c’est une bonne chose : « Je crois que la concurrence, quand elle est saine, est fondamentale dans une équipe. Je vais essayer de donner mon maximum pour montrer que je peux aussi être titulaire », promet celui qui a effectué toute sa formation au poste de défenseur central.


De son côté, Rudi Garcia a confirmé que les deux joueurs seront bien en concurrence pour ce déplacement à Angers : « Oui, il y a match entre les deux. On a un spécialiste du poste avec Melvin qui a montré de belles choses et Mattia peut aussi jouer à gauche avec son expérience. Donc je suis assez tranquille avec celui qui va débuter et celui qui entrera en jeu s’il y a besoin », assure l’entraîneur de l’OL.

Rudi Garcia a également la possibilité de titulariser les deux joueurs. Mattia De Sciglio à droite pour faire « souffler » Léo Dubois (même s’il n’a joué qu’un match avec les Bleus) et Mevin Bard à gauche. Réponse dimanche.

Son regard sur la Ligue 1


Mattia De Sciglio en a également profité pour évoquer les différences entre le Série A et la Ligue 1 : « C’est un championnat qui est plus intense que je pensais. Il s’est amélioré au niveau de la diversité et de la densité physique. C’est moins tactique qu’en Italie, mais ça joue plus vite et c’est plus amusant. Il peut tout se passer jusqu’au coup de sifflet final. C’est ce qui fait la beauté de ce championnat. Ce que j’ai observé comme différence à l’entraînement, c’est qu’en Italie on travaille beaucoup le côté tactique sans ballon. Ici, c’est plutôt avec le ballon », explique-t-il.

Alors que peu de joueurs italiens ont évolué dans le championnat de France, Mattia De Sciglio avoue avoir demandé conseil à Fabio Grosso, qui a évolué à l’OL entre 2007 et 2009 : « C’est simple, il n’a eu que des mots positifs envers l’OL. Il adore Lyon et le club. Ça n’a fait que me confirmer dans mon choix », a conclu le latéral qui pourrait vivre sa première titularisation avec les Gones dimanche face aux Angevins.

Journaliste co-fondateur de lyonsportsactu.fr. J'étais du genre à utiliser mes cahiers pour noter tous les résultats des matchs, plutôt que d'apprendre mes leçons. Ma citation favorite ? "Y'avait peno sur Nilmar". Clubs précédents : Tonic Radio (2012-2019), Radio Scoop (2019-2020).

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foot