Nos réseaux sociaux
© Lyon Sports Actu / Johan Paravy

Foot

Juninho explique les raisons de son départ de l’OL en 2009 : « J’ai senti que j’étais un peu poussé dehors »

Lors d’une interview accordée à l’émission « Culture Foot » sur la chaîne Téléfoot, Juninho est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à quitter l’OL en 2009, un an avant le terme de son contrat.


Nous sommes le 23 mai 2009. Après avoir fait les beaux jours de l’OL pendant huit ans, Juninho disputait son dernier match avec les Gones face à Caen (3-1), à Gerland, inscrivant au passage le 100e but de sa carrière sous le maillot lyonnais. Plus de dix ans après son départ en tant que joueur, l’actuel directeur sportif du club a expliqué pourquoi il avait décidé de quitter le Rhône à un an du terme de son contrat.

« J’ai senti que j’étais un peu poussé dehors. J’avais un super contrat. J’avais encore un an de plus. Et si je jouais encore 25 matchs, j’avais encore une prolongation automatique. Mais à l’époque, les gens disaient chez nous qu’il fallait changer quelque chose. Il faut faire comme Arsenal, il faut faire comme si, comme ça… […] Donc tout ça te fait réfléchir un peu », se rappelle-t-il.

Parti ensuite au Qatar, la légende brésilienne confie avoir été touché par les critiques sur son âge, précisant ne pas être parti pour l’argent : « À force d’entendre que j’étais vieux, j’ai cru que j’étais vieux, c’est la vérité. Je pensais que j’étais fatigué et que je devais trouver un endroit où j’allais moins jouer. Les gens pensent que c’est pour l’argent, alors que je touchais moins au Qatar qu’à Lyon. Mon contrat était plus important ici », assure l’ancien milieu de terrain. Il ajoute par ailleurs que le président Aulas avait accepté de le laisser partir à condition qu’il ne joue pas en Europe.

Deux cambriolages qui ont également pesé dans la balance


Il a également révélé avoir été victime de deux cambriolages. Une mésaventure qui a aussi pesé dans sa décision : « Après, il y a aussi des choses personnelles. J’ai été cambriolé deux fois, ça les gens ne le savent pas. Ma femme était un peu fatiguée aussi. Les gens étaient très agréables avec moi. En ville, jamais je n’ai eu de soucis à Lyon. Ils ont toujours été très respectueux, je ne peux rien dire par rapport à ça », précise-t-il.

Après son aventure au Qatar, Juninho est retourné dans son club formateur de Vasco de Gama, au Brésil, où il a terminé sa carrière en 2014. Entre-temps, il s’était offert une pige aux New York Red Bulls en MLS.

L’intégralité de l’interview sera diffusée ce mercredi soir à 20h15 sur la chaîne Téléfoot.


Journaliste co-fondateur de lyonsportsactu.fr. J'étais du genre à utiliser mes cahiers pour noter tous les résultats des matchs, plutôt que d'apprendre mes leçons. Ma citation favorite ? "Y'avait peno sur Nilmar". Clubs précédents : Tonic Radio (2012-2019), Radio Scoop (2019-2020).

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foot