Nos réseaux sociaux
© Lyon Sports Actu / Laura Jonin (@laura_jonin)

Foot

OL – Brest (2-2) : nos tops et flops

L’OL a concédé un match nul frustrant (2-2) mercredi soir face à Brest. Voici nos tops et flops de la rencontre.

Tops


Tino Kadewere : encore une belle activité de la part de l’attaquant zimbabwéen. Il n’a malheureusement pas trouvé le chemin des filets – la faute notamment à un très bon Larsonneur – mais il n’a pas ménagé ses efforts. Pas son plus grand match, mais aucun Lyonnais n’a vraiment surnagé dans cette rencontre.

Houssem Aouar : s’il est encore loin de son niveau, le milieu de terrain a livré une copie plutôt encourageante face aux Brestois. Auteur de belles accélérations, il a nourri le jeu offensif et a parfois pu faire admirer sa technique. À l’image de sa talonnade décisive pour Maxwel Cornet sur le deuxième but. Pour autant, ces fulgurances ne compensent pas son manque de régularité. Il disparaît encore trop souvent des matchs.

L’apport des remplaçants : Memphis a provoqué et transformé le penalty de l’égalisation, Rayan Cherki dans le coup sur le second but inscrit par Maxwel Cornet, également entré en jeu. On ne le répètera jamais assez : avec un tel effectif, la nouvelle règle des cinq changements est une bénédiction pour l’OL.

Flops


Anthony Lopes : souvent dans les tops, le gardien portugais est cette fois-ci passé totalement à côté de son match. Il a peut-être manqué de réussite sur l’action du but contre son camp, mais le penalty qu’il a concédé dans les dernières minutes est complètement de sa faute (et de la mauvaise passe en retrait de Cornet, il faut aussi le souligner). Malheureusement pour lui, son arrêt sur le péno ne comptera pas. On n’oublie pas les nombreuses fois où il a sauvé l’OL cette saison mais, pour le coup, sa prestation aura coûté deux points précieux.

Mattia De Sciglio : titularisé sur le côté gauche de la défense, l’Italien s’est vu offrir une chance de se mettre en évidence. Raté ! Auteur d’un match très moyen, le latéral est fautif sur le premier but breton en se rendant coupable d’une mauvaise passe et en défendant ensuite en reculant sur Romain Philippoteaux.

Moussa Dembélé : comme souvent, ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver. Sur le peu de ballons qu’il a eu à exploiter, le buteur a presque toujours fait les mauvais choix. Pour le moment, Memphis peut continuer à dormir sur ses deux oreilles.

Journaliste co-fondateur de lyonsportsactu.fr. J'étais du genre à utiliser mes cahiers pour noter tous les résultats des matchs, plutôt que d'apprendre mes leçons. Ma citation favorite ? "Y'avait peno sur Nilmar". Clubs précédents : Tonic Radio (2012-2019), Radio Scoop (2019-2020).

1 commentaire

2 commentaire

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foot