Nos réseaux sociaux
© ol.fr

Foot

OL : quels joueurs doivent partir en prêt cet hiver ?

Le mercato d’hiver s’est ouvert le 2 janvier en France. S’il s’annonce plutôt calme côté lyonnais, plusieurs joueurs pourraient néanmoins être prêtés pour gagner du temps de jeu.

« On aborde le mercato sereinement, on est tous sur la même longueur d’onde au sein du club. Quand on a un effectif avec lequel on arrive premier à la trêve, on a tous envie de le garder dans son ensemble. » Voici les mots de Rudi Garcia, interrogé sur le mercato lundi en conférence de presse. Serein sur l’avenir de ses cadres, l’entraîneur de l’OL a néanmoins annoncé les départs probables de trois joueurs, qui devraient être prêtés pendant le mercato d’hiver.

Sans surprise, le premier se nomme Jean Lucas, barré par la forte concurrence au milieu de terrain. « Le niveau de l’équipe où il ira sera très important. Il faut qu’il trouve une équipe qui croit en lui et qui le fasse jouer. Si c’est pour faire banquette ailleurs, ça n’a pas d’intérêt. Un prêt en France, ce serait bien. Mais la piste d’un bon club étranger n’est pas à exclure. Plusieurs équipes sont intéressées », a assuré Rudi Garcia.

L’arrêt des championnats amateurs pose problème


Le coach lyonnais a cité deux autres noms : Camilo et Cenk Özkacar. Les deux joueurs sont dans une situation similaire à celle de Jean Lucas. Le milieu brésilien ne peut résolument pas espérer avoir du temps de jeu dans un milieu aussi dense (Paqueta, Aouar, Caqueret, Guimaraes, Thiago Mendes). Même chose pour le défenseur turc dans un secteur où Jason Denayer, Marcelo, Sinaly Diomandé et Djamel Benlamri composent une hiérarchie bien installée.

Par ailleurs, l’arrêt des championnats amateurs (dont celui de National 2) bloque la progression de ces joueurs qui ne peuvent pas jouer avec la réserve. Le principal objectif des dirigeants lyonnais sera donc de leur trouver un club compétitif, qui leur permettra d’avoir du temps de jeu jusqu’à la fin de la saison. Car contrairement aux jeunes issus directement du centre de formation (Florent Da Silva, Yaya Soumaré, Malo Gusto, etc…), Jean Lucas (8 M€), Camilo (2 M€) et Cenk Özkacar (1,50 M€) ont coûté plus de 10 M€ à eux trois. Un investissement à rentabiliser pour le club rhodanien, qui ne peut pas se permettre de ne leur offrir que des séances d’entraînement pendant encore plusieurs mois.

Journaliste co-fondateur de lyonsportsactu.fr. J'étais du genre à utiliser mes cahiers pour noter tous les résultats des matchs, plutôt que d'apprendre mes leçons. Ma citation favorite ? "Y'avait peno sur Nilmar". Clubs précédents : Tonic Radio (2012-2019), Radio Scoop (2019-2020).

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foot