Nos réseaux sociaux
© Lyon Sports Actu / Johan Paravy

Foot

Sara Gunnarsdóttir avant OL – Brøndby : « Il faudra que l’on soit au top »

Sara Gunnarsdóttir était en conférence de presse ce mercredi, à la veille de la réception de Brøndby en 8e de finale aller de la Ligue des Champions.


Le match contre Brøndby : « Je suis contente de retrouver la Ligue des Champions, c’est une compétition très importante pour nous, avec un titre à défendre. Je me souviens d’avoir joué des matchs de formation contre cette équipe, mais beaucoup de choses ont changé depuis. Elles ont des jeunes joueuses, mais aussi des joueuses expérimentées qui font partie de la sélection danoise. Elles viennent à Lyon pour faire un bon résultat. Ce ne sera pas facile, il faudra que l’on soit au top. »

Son intégration : « J’ai dû m’adapter très vite quand je suis arrivée cet été, puisque l’on a directement joué le Final 8 de la Ligue des Champions. J’ai bien travaillé pour montrer au club et au coach que j’étais ici pour jouer et pour apporter à l’équipe. Je pense que j’ai bien réussi à m’adapter et à bien joué quand j’en ai eu l’occasion. Il est toujours possible de progresser. C’est dans ma nature, je suis une éternelle insatisfaite. Je veux toujours m’améliorer et je suis heureuse de pouvoir le faire ici. »

L’image qu’elle avait de l’OL avant son arrivée : « Toutes les fois où j’ai joué contre l’OL, il y a toujours eu ce sentiment de respect général pour le club, de par son histoire, mais aussi ce mental de gagnant. C’est quelque chose qui fait peur. Je pense qu’il y a toujours cet incroyable sentiment de respect de la part des autres équipes. »

Son récent titre d’athlète islandaise de l’année 2020 : « Je suis la première femme à avoir remporté deux fois cette récompense. C’est extrêmement important pour moi. On a toujours l’impression que les succès accomplis par des hommes représentent plus que ceux accomplis par des femmes. C’était une immense victoire, pour moi personnellement, mais aussi pour le sport et le foot féminin, d’autant plus en Islande. C’était important de montrer qu’une femme pouvait remporter ce titre en ayant travaillé dur, sans que ce soit une question de genre, de statut ou de nom. »


Journaliste co-fondateur de lyonsportsactu.fr. J'étais du genre à utiliser mes cahiers pour noter tous les résultats des matchs, plutôt que d'apprendre mes leçons. Ma citation favorite ? "Y'avait peno sur Nilmar". Clubs précédents : Tonic Radio (2012-2019), Radio Scoop (2019-2020).

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foot