Nos réseaux sociaux
© Lyon Sports Actu / Johan Paravy

Foot

OM – OL : Lyon puni par son manque d’inspiration

En manque criant d’inspiration, dimanche soir au stade Vélodrome, l’OL s’est incliné sur la plus petite des marges (1-0) face à l’OM. Après 14 journées de championnat, les hommes de Laurent Blanc sont 8e du classement. A 8 unités du podium.

Le premier gros test de Laurent Blanc sur le banc lyonnais a été un échec. Lors du choc de la 14e journée de Ligue 1, dimanche soir, l’OL a courbé l’échine face à l’OM (1-0). Le défenseur du club phocéen Samuel Gigot, à la réception d’un corner juste avant la pause, a été l’unique buteur de la rencontre. Alors qu’Alexandre Lacazette et sa bande surfait sur une bonne dynamique après deux victoires consécutives face au LOSC (1-0) et Montpellier (1-2), ces derniers ont été freinés dans leur élan. Il s’agit de la 2e défaite en 4 matchs depuis la prise de fonction de Laurent Blanc. Vendredi prochain, pour la 15e et dernière journée de Ligue 1 avant la Coupe du Monde, les Gones recevront les Aiglons de l’OGC Nice pour tenter de faire meilleure impression. Au classement, Lyon occupe la 8e place avec 20 points. Le podium est encore à 8 unités devant.



Peu de proposition pour peu de résultat


Il faut dire qu’en première période, l’Olympique Lyonnais a rendu copie moyenne. Les hommes d’Igor Tudor ont davantage maîtrisé leur entame de match avec de multiples offensives stoppées par la défense parfois de manière in-extremis. A l’image du centre ras de terre de Nuno Tavares pour Jonathan Clauss sauvé par Nicolas Tagliafico au second poteau. Après une vingtaine de minutes, les statistiques ont été sans appel : 0 tir lyonnais contre 3 côté marseillais ou encore 10 centres effectués par l’OM contre seulement 3 en faveur de l’OL. Les efforts de l’équipe à domicile ont fini par payer face à la paresse de la formation évoluant à l’extérieur. Sur un corner venu de la gauche signé Jordan Veretout, le défenseur Samuel Gigot, d’un coup de tête décroisé, est venu crucifier des Gones en manque de réactivité à la 43e minute. Ouverture du score pour Marseille dans un stade Vélodrome en fusion, l’unique buteur du match s’en est allé communier auprès de ses supporters. Le regain de confiance de l’OM, fraîchement éliminé en Ligue des Champions dans la semaine, n’a pas fait les affaires de Lyon.

En seconde période, Laurent Blanc a décidé d’effectuer un double changement tactique. Le même opéré le week-end précédent face à Lille (1-0) à savoir les entrées en jeu de Karl Toko-Ekambi et Jeff Reine-Adélaïde. Respectivement à la place de Moussa Dembélé et Houssem Aouar, tout deux auteurs de performances moyennes lors des 45 premières minutes. Ce qui n’aura pas changé la donne puisque les Gones ont continué à performer dans la médiocrité. Mise à part une tentative bien trop timide de l’attaquant Camerounais, l’OL a trop tardé pour se montrer dangereux. Donner l’opportunité à la jeunesse de changer le cours du match, Le Président l’a aussi fait avec l’entrée en jeu de Rayan Cherki (77′). L’attaquant du cru s’est une nouvelle fois grillé par son individualité malgré une frappe manquant de peu le cadre. La donne aurait même pu s’avérer plus conséquente si Anthony Lopes, fidèle à son professionnalisme, ne s’y était pas repris à plusieurs fois notamment face à Mattéo Guendouzi dans les dernières minutes. En somme, le résultat semble plutôt logique tant l’Olympique Lyonnais a été trop brouillon, face à un adversaire qui n’a pas été transcendant, pour espérer ramener les 3 points des Bouches-du-Rhône.


Natif de Lyon. Étudiant en troisième année à l'École du Journalisme de Nice. Diplômé du DUT Journalisme de Vichy. Passé dans les rédactions de Tonic Radio, But! Football Club, Planète Lyon, Lyon Capitale, Olympique-et-lyonnais, Euronews, Lyon Bondy Blog, Radio Scoop et OLTV. Passionné de sports.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi

Foot