Nos réseaux sociaux
Crédit Photo : Lyon Sports Actu ©

Foot

OL – Chambéry (3-0) : Lacazette offre une qualification en huitièmes de finale et une bouffée d’air frais

Face au Chambéry Savoie Football (N3), l’Olympique lyonnais s’est largement imposé (3-0) grâce à un triplé d’Alexandre Lacazette. Le club rhodanien obtient son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Grâce à cette victoire, bien qu’enregistrée face à un pensionnaire de National 3, les hommes de Laurent Blanc savourent une grande bouffée d’air frais.

La logique a été respectée au Groupama Stadium. Pour le 16e de finale de Coupe de France, et face aux 17 000 spectateurs Lyonnais et Chambériens qui ont bravé le froid, l’OL a logiquement dominé le Chambéry Savoie Football (3-0) ce samedi après-midi. Les trois buts (11′, 33′ et 67′) ont été inscrits par un Alexandre Lacazette grandement performant à la finition. Ce dernier doit une fière chandelle à Tetê, double passeur décisif, et Bradley Barcola qui a aussi contribué à la victoire par une passe décisive.

Après leurs derniers déboires face à Nantes (0-0) et Strasbourg (1-2), les joueurs de Laurent Blanc sortent partiellement la tête de l’eau. Les voilà qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe de France après une prestation dans l’ensemble sérieuse mais qui reste fébrile. Ce succès enregistré face à l’équipe de cinquième division pourrait être le point de départ d’un renouveau du côté lyonnais.


Des buts et de belles actions collectives


C’est tôt dans la rencontre que le premier but est arrivé. Après dix minutes de jeu, Tête a trouvé Alexandre Lacazette (11′) en une-deux pour l’ouverture du score. Vingt minutes toutes rondes plus tard (33′), le numéro dix de l’OL a fait le break sur une nouvelle passe décisive de l’ancien attaquant du Shakhtar Dontesk.

Ces deux premières réalisations ont pris racines par l’intermédiaire d’actions collectives menées avec discipline entre les milieux de terrain et attaquants de la formation lyonnaise. Rayan Cherki a notamment joué un rôle important dans la création du jeu pour le deuxième but. Tout comme son coéquipier Bradley Barcola qui a tout fait sur le troisième et dernier but d’Alexandre Lacazette (67′). Celui-ci n’avait plus qu’à conclure à bout portant.



Houssem Aouar sifflé par ses supporters


Entré en jeu dans le dernier quart d’heure pour remplacer Corentin Tolisso, le milieu de terrain de 24 ans a eu le droit à un accueil houleux. Houssem Aouar, qui ne fait plus l’unanimité lorsqu’il est aligné et qui serait tenter par des envies d’ailleurs (Betis Seville), a pénétré sur la pelouse du Groupama Stadium accompagné des sifflets de ses propres supporters.

L’autre point négatif de cette rencontre se tourne vers le cas de Thiago Mendes. Après de nombreux ballons perdus et une approximation dans le jeu, le milieu de terrain Brésilien a lui aussi récolté les légères foudres des spectateurs placés dans une enceinte parsemée. Pour finir, Moussa Dembélé a manqué l’immanquable en toute fin de match à trois mètres de la ligne de but tandis que le gardien adverse, les fesses collées au sol, était battu. Manque de confiance quand tu nous tiens…


Natif de Lyon. Étudiant en troisième année à l'École du Journalisme de Nice. Diplômé du DUT Journalisme de Vichy. Passé dans les rédactions de Tonic Radio, But! Football Club, Planète Lyon, Lyon Capitale, Olympique-et-lyonnais, Euronews, Lyon Bondy Blog, Radio Scoop et OLTV. Je fais d'une pierre deux coups quant à mes passions : le journalisme et la ville de Lyon pour son histoire.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foot