Nos réseaux sociaux

Rugby

Le LOU veut atteindre entre 50 et 60 millions d’euros de revenus à l’horizon 2025

Malgré la crise sanitaire et une saison sportive difficile, le LOU Rugby garde ses ambitions. Pour preuve, Olivier Ginon, actionnaire majoritaire du club, a confirmé de nouveaux investissements ainsi qu’un objectif de revenu impressionnant.

Dans un entretien accordé au Progrès, Olivier Ginon a confirmé qu’il espérait une explosion des revenus du club d’ici quelques années : «Nous avons une vision à long terme et nous cherchons à avoir un club qui, à l’horizon 2025, aura entre 50 et 60 M d’euros de revenus, dont plusieurs sources ne proviendront pas directement du sportif afin de supporter une crise de résultats ou une année sans»

Pour encore augmenter ses revenus, le club rhodanien va continuer d’investir autour de son stade : «Je peux annoncer les constructions prochaines d’un hôtel, d’un centre médical et d’un centre aquatique (ndlr: sur le site du stade de Gerland où est basé le club). Aujourd’hui, le parking des Jardins du LOU (28.000 m2 d’immeubles de bureaux construits près du stade) appartient à la SASP du LOU. C’est 650 000 euros de chiffre d’affaires par an», précise Olivier Ginon.

Belge de naissance, Lyonnais de coeur. Tombé amoureux de la capitale des Gaules lors d'un déplacement sur l'Open Parc en 2018, je me suis lancé dans l'aventure Lyon Sports Actu après avoir travaillé au sein de plusieurs grandes rédactions belges. Le point commun entre Samuel Umtiti et mon premier amour ? Ils m'ont brisé le coeur.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rugby