L’ailier de l’ASVEL, Amine Noua, serait en passe de rejoindre le club israélien de l’Hapoel Holon pour la saison prochaine. Sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en 2024, il pourrait quitter l’équipe dès cet été.

Un intérêt grandissant de l’Hapoel Holon

Le média Walla Sport a récemment annoncé que Amine Noua était dans les papiers du club israélien de l’Hapoel Holon, également engagé en Champions League la saison prochaine. Cette information a ensuite été relayée par Sportando. Bien que sous contrat avec l’ASVEL jusqu’en 2024, l’ailier-fort français pourrait quitter son club actuel dès cet été.

Il faut dire que les performances d’Amine Noua cette saison ont été plutôt décevantes, avec une moyenne de 9 points et 3,4 rebonds par match en 18 minutes. Ce sont des statistiques en baisse par rapport à ce qu’il avait pu montrer entre 2017 et 2020, lorsqu’il affichait une moyenne de 12 points et 5 rebonds par match en 24 minutes.

Possibilité de départ pour Yves Pons également

Outre Amine Noua, un autre joueur de l’ASVEL pourrait être sur le départ : Yves Pons. Le jeune ailier français, également sous contrat jusqu’en 2024, est lui aussi annoncé sur le départ depuis quelques semaines. Cela pourrait donc être un été mouvementé pour le club rhodanien, qui devra probablement se renforcer pour compenser ces départs potentiels.

Quel avenir pour l’ASVEL ?

Si les départs d’Amine Noua et Yves Pons se confirment, cela laissera un vide important dans l’effectif de l’ASVEL. Le club devra alors se mettre en quête de nouvelles recrues pour renforcer son effectif et continuer à jouer les premiers rôles en France et en Europe.

  • Priorité sur le recrutement d’un ailier-fort : Si Amine Noua quitte effectivement l’ASVEL, cela laisserait un poste vacant au sein de l’équipe, et il faudra trouver un remplaçant capable d’apporter sa contribution en termes de points et de rebonds.
  • Consolider la rotation des joueurs : Les départs possibles de Noua et Pons pourraient impacter la rotation des joueurs sur le terrain. Il sera important de trouver des solutions pour maintenir une équipe compétitive tout au long de la saison.
  • Miser sur la formation : L’ASVEL est réputée pour sa formation de jeunes talents, et il se pourrait que le club mise sur cette stratégie pour pallier les départs de ses cadres. Des joueurs issus du centre de formation pourraient ainsi avoir l’opportunité de montrer leur potentiel en équipe première.

Les ambitions européennes de l’ASVEL

Avec une qualification en Champions League la saison prochaine, l’ASVEL a clairement des ambitions européennes. Les éventuels départs d’Amine Noua et Yves Pons pourraient toutefois freiner ces ardeurs, et il faudra voir comment les dirigeants du club parviendront à composer avec ces changements.

Dans tous les cas, l’ASVEL devra se montrer ambitieuse sur le marché des transferts pour continuer à progresser et s’établir comme un acteur majeur du basket français et européen. Le recrutement sera donc crucial pour la réussite future de l’équipe.

L’avenir d’Amine Noua semble s’écrire loin de l’ASVEL, avec un intérêt grandissant de l’Hapoel Holon. Si son départ se confirme, ainsi que celui de Yves Pons, cela pourrait impacter significativement les ambitions du club rhodanien pour la saison prochaine. Les dirigeants devront alors se montrer réactifs sur le marché des transferts pour renforcer l’effectif et permettre à l’équipe de poursuivre sa progression sur la scène nationale et européenne.

Catégories : Basket